octobre 2015
LIBERTE D'EXPRESSION AU TRAVAIL : le licenciement disciplinaire d'un salarié est sans cause réelle et sérieuse si l'abus de sa liberté d'expression n'est pas caractérisé par des propos injurieux, diffamatoires, malveillants ou par une critique excessive (cass. soc. 23/09/2015 n°14-14021).
I retour I
 
Marie Kapp-Brunet
Jean-Philippe Kapp
Marie-Françoise Tarrazi
Stéphane Lalande
Stéphane Lapalut
Gaëlle Meilhac
Leïla Devesse
Julie Picard